Revue de presse

Tournoi de Noël U9-U11

Le tournoi de la galette Robert Paquotte s'est déroulé dans une ambiance conviviale et familiale. Plusieurs équipes se sont affrontés dans un esprit amical et respectueux. Petits et grands se sont retrouvés autour de la galette qui a courronné reines et rois du tournoi. Merci à tous les joueurs pour leur participation, aux bénévoles du club, à Sylvain et la mamn de Mael (U13) pour les photos et à l'année prochaine.

En hommage à Robert Paquotte

Cela fleurait bon les vacances, hier, à Tomblaine à l’occasion des phases finales de la Coupe de Meurthe-et-Moselle. Pour ce dernier grand événement de la saison, le comité 54 a pu, comme à l’accoutumée, compter sur les petites mains du SMEPS HB 54, le club du défunt président Robert Paquotte.

Forcément, on a énormément pensé à lui lors de cette journée festive. Disparu subitement il y a quelques semaines, Robert Paquotte avait été à l’origine de cette grand-messe du handball départemental avec Marcel Tédesco, l’ancien président du comité 54. « Les membres du CD ont d’ailleurs décidé de baptiser la coupe de Meurthe-et-Moselle féminine le challenge Robert Paquette afin de rendre notamment hommage à son immense implication pour le développement du hand féminin », précise Christine Belleville qui lui a succédé en mars dernier à la tête des instances départementales.

« On va continuer son programme qui était énormément tourné vers la formation des jeunes. D’ailleurs, cette journée permet de récompenser tous les jeunes de la famille du handball : les joueurs comme les arbitres ». Du côté des joueuses, les futures stars de demain ont peut-être foulé les parquets tomblainois à l’instar de Léna Thiriet (10 ans) qui a défendu les couleurs du SMEPS dans la finale des moins de 13 ans remportée par Pagny/Moselle. Représenté dans cinq des dix finales (le record du jour !), le club pagnotin raflait deux fois la mise tout comme le GNMHB. Mais c’est P2H Longwy qui réussissait la plus belle moisson en décrochant 3 titres en 4 finales.

Les résultats

Filles (Challenge Robert Paquotte)

-11 ans : Pagny/Moselle bat Villers : 19-7

-13 ans : Pagny/Moselle bat SMEPS HB 54 : 19-14

-15 ans : P2H Longwy bat Pagny/Moselle : 31-20

-18 ans : SMEPS HB 54 bat P2H Longwy : 24-17

Seniors : P2H Longwy bat Pagny/Moselle : 33-16.

Garçons (Challenge Jacques Rousseau)

-11 ans : Grand Nancy Métropole bat Villers : 22-18

-13 ans : Grand Nancy Métropole bat Pagny/Moselle : 41-21

-15 ans : Bassin Mussipontain – Villers : 39-38 (TAB)

-18 ans : P2H Longwy bat Grand Nancy Métropole : 42-37

Seniors : Conflans bat Bassin Mussipontain : 27-23

Le smeps cale en demi finale Montigny (Pn) - SMEPS 54 (Pn) : 33-23

 

Montigny-les-Metz : Schuler 9, Sébelgue 6, Singlis 6, Marson 4, Marilly 3, Zipp 2, Pédon 2, Fidri 1.

SMEPS : François 6, Mendola 6, Chevalier 4, Demangeon 4, Ozanon 1, Peytureau 1, Chiquard 1,

Face à des Mosellanes qui ont terminé la phase régulière à la première place, le SMEPS n’a pas pesé bien lourd dans cette demi-finale de la Coupe de Lorraine. La troupe de Véronique Pora qui avait déjà explosé en championnat sur les terres mosellanes (33-21) n’est jamais parvenue à bloquer le trio Schuler/Sébelgue/Singlis auteur de 21 des 33 buts de Montigny. Certes, les Pulnéennes ont bien résisté pendant dix minutes grâce au bras de François (5-4, 9’) avant de connaître un incroyable trou d’air (9-4, 14’). Malgré une tentative de réplique, Montigny doublait la mise avant la pause (18-10, 30’). La mission devenait alors impossible pour des Ascéiennes complétement étouffées par leurs hôtes.

SMEPS Nancy - Kanfen : 27-14

Nancy : Demangeon 4, Mendola 5, Pora 1, François 8, Humbert 1, George 2, Chiquard 3, Bagard 1, Chevalier 1, Peytureau 1.

Kanfen : Cl. Borre 4, Bourie 1, Veri 2, Ce. Borre 1, Scotto Di Cesare 1, Dap 4, Guiguet 1.

L’ouverture du score par Mendola (2’) marquait le début d’une véritable galère pour les Kanfenoises, qui subirent littéralement le jeu des Nancéiennes. Les nombreuses pertes de balle mosellanes permettaient aux locales de s’en donner à cœur joie, marquant sur chaque occasion ou presque (11-2 à 15’).

Plus rapide, mieux organisé, le SMEPS ne laissait pas respirer les Mosellanes, qui ratèrent aussi trois jets de sept mètres alors que les Vertes en inscrivirent trois sur quatre. À la pause, la cause était entendue (17-3).

Un léger relâchement meurthe-et-mosellan permit toutefois aux Kanfenoises de revenir dans le match. Impossible pour elles, cependant, de combler un tel écart. Les Nancéiennes l’emportaient finalement sur un dernier but de George (27-14).

Hettange Grande - SMEPS 54 : 28-21

SMEPS 54 : Chiquard 6, François 5, Humbert 3, Mendola 3, Peytureau 2, Démangeon 2.

Hettange Grande : Jolivalt 7, Bello 6, Tintinger 5, Cerou 3, Quaranta 3, Zamboni 2, De Oliveira 1, Flillissa 1.

Malgré un bon départ (1-3, 6’puis 2-5, 11’) les Maxoises n’ont pas réussi à tenir la distance. François, Humbert et Chiquard donnaient quatre longueurs d’avance aux visiteuses : 5-9, puis 6-10 par Peytureau (24’). Malgrè une nouvelle réalisation de Chiquard ; dans les quatre dernières minutes, Zamboni, Bello, Tintinger et Cerou scoraient pour ramener les Hettangeoises à une unité à la pause : 10-11. A la reprise, Bello obtenait la parité à 11, Chiquard redonnait pour la dernière fois de la partie l’avantage aux Meurthe-et-Mosellanes : 11-12 ; Démangeon puis un doublé de Tintinger et deux réalisations de Flillissa et Cerou donnaient cinq longueurs aux locales : 18-13 (41°). Jolivalt entrait à son tour en scène pour conserver l’écart : 23-18. Le SMEPS malgré Peytureau ne sera plus en mesure de contester la supériorité des hettangeoises.

Pages